Femmes battues : le cercle vicieux

Par Aida Cherif :


violence-conjugale


Il faut admettre que la femme battue est responsable de se sortir elle même de son gouffre car la violence est un cercle vicieux qui se referme facilement sur la victime si elle ne prend pas les mesures nécessaires:



1. Alerter les proches : en parler et ne jamais se culpabiliser ou en ressentir de la honte. Il faut savoir que lorsqu'on est battue, ce 'est pas parce qu'on est coupable mais juste parce que l'autre est malade, agressif et violent.



2. Alerter les autorités compétentes (police, associations, etc.) en cas de récidive. En cas d'existence d'enfants, faire en sorte qu'on ne soit pas ramenée devant la justice pour abandon de domicile conjugal...

Lire la suite :

Femmes battues : le cercle vicieux

   

Le comportement de la fille tunisienne lorsqu'elle se fait larguer

 

Par Dalel :

 

amour_tounsia


Heureusement que nous sommes toutes différentes... même face aux ruptures, chacune de nous le prends différemment... mais ici il me semble que nous pointons le doigt sur une certaine réalité de réactions exagérées par une majorité de Tunisiennes. (Pas toute, heureusement ! mais j'ai déjà assisté et consolé des copines au bord de la crise de nerfs...)

 

Elles en font souvent une affaire d'État, tombent dans la dépression et parfois pensent même au suicide pour les plus extrême.
Se mettent à avoir un comportement plus que puérile, cela en devient parfois même pathétique. Il m'arrive deles comparer à des personnages de tragédie dramatique... Pathétique je vous dis !

Lire la suite :

Le comportement de la fille tunisienne lorsqu'elle se fait larguer

   

Harcèlement sexuel : A qui la faute ?

Par Maha :

harcelement-sexuel-en-tunisie
D'après ce qu’on lit ou entend souvent autour de ce sujet, la conclusion serait comme suit: Il ne faut pas se maquiller ni se coiffer, porter des vêtements masculins et surtout, marcher et agir comme les hommes pour ne pas être harcelée... Bonjour la féminité !

 

 

 

Franchement,  c'est désolant de l’entendre.  Bien au contraire, une fille serait flattée de se faire draguer, et si toutefois on ne l'aborde pas dans la rue,  elle courrait se jeter sur un miroir pour voir ce qui cloche...

 

Lire la suite :

Harcèlement sexuel : A qui la faute ?

   

Liberté de la femme tunisienne

Par Aida :

 

femme-tunisienne-libreLa notion de la liberté en Tunisie est très mitigée: Il faut d'abord savoir de quelle liberté nous discutons.  En réalité, la liberté de la femme est très limitée et ne dépasse pas le cadre de sa propre vie très personnelle, sa liberté de circuler, de divorcer, d'élever et garder ses enfants en cas de séparation avec le mari, de travailler et gagner un salaire égal à son collègue, etc.



Je peux affirmer qu'une minorité de femmes en Tunisie a su et pu bien exploiter les acquis et les droits dont elles bénéficient, la majorité des femmes tunisiennes ne connaissent pas leurs droits ou confondent liberté et irresponsabilité.

Lire la suite :

Liberté de la femme tunisienne

   

Page 670 sur 672